Personal tools
Se connecter
Vous êtes ici : Accueil Technique Technologie DVD Historique
Contact
expert multimédia SA
Rue du bugnon 1 - 1870 Monthey - CH
 
Magasin : +41 (0)24 471 20 12
Atelier   : +41 (0)24 471 20 31
info@expertmultimedia.ch
 
Lundi : 13h30 - 18h30
Mardi - Samedi :
8h - 12h / 13h30 - 18h30
Samedi et veille de fête :
fermeture à 17h
Shop
   
Découvrez notre shop en ligne
Actions sur le document

Historique

Historique du DVD

Afin de conserver et traiter de grandes quantités de données, les ordinateurs sont dotés de supports de stockage.

A l'origine, les données étaient contenues sur des cartes perforées où les trous répartis sur la fiche cartonnée permettaient à la machine de lire l'information codée. Puis vinrent les bandes magnétiques (1950) fonctionnant sur le principe de la cassette audio.

En 1970 apparaissaient les disques magnétiques pour les grands systèmes. Comme leur nom l'indique l'information y est stockée par magnétisme, ce qui les rend réenregistrables.

Les disques durs, implantés directement dans l'ordinateur individuel, naissent au début des années 80. Aujourd'hui, ils dépassent les 18 Gigaoctets. La disquette est quant à elle plus ancienne (1970). Après des années de concurrence avec la disquette 5,25 pouces son format a évolué vers le standard de 3,5 pouces tel qu'on le connaît aujourd'hui ; sa capacité est de 1,5 Mega-octet, soit 8 fois plus que les toutes premières disquettes de 8 pouces.

La dernière innovation majeure est le CD-ROM popularisé dans les années 90. Dans sa version la plus répandue, il n'est pas réenregistrable et sa capacité est de 650 Mega-octets. Cela dit avec l'émergence du DVD, il ne sera lui aussi qu'une étape dans l'évolution du stockage de masse.

Le Disc de DVD (Digital Versatile Disc) est un système lancé au début de ce siècle par Columbia qui domine alors l'industrie musicale, avec notamment l'ergonomie du 33 tours dès les années 1955. Cette domination sera égratignée par l'arrivée de la cassette inventée par Philips en 1963.

Le grand choc se produit en 1982 et vient hors de la sphère nord-américaine : le Japonais Sony s'allie au Hollandais Philips et lance le Compact Disc. Cinq ans plus tard, les ventes de CD sur le marché nord-américain égalent celles des disques Vinyles, avec en outre une marge plus confortable.

Dès 1985 le CD fait irruption dans le monde de l'informatique comme média de stockage sous la version CD-ROM.

L'audiovisuel tarde à passer au numérique et opte pour un format analogique, simple et bon marché : le VHS.

Le Disque Laser ne parviendra pas à le détrôner. Néanmoins, en 1994 le marché de la hi-fi et des vidéocassettes est saturé poussant les grandes compagnies à réagir. Le succès du CD et la solution transitoire du VHS conduisent l'industrie audiovisuelle à travailler sur un nouveau format commun qui combinerait tous les avantages.

Les promoteurs sont dix fabricants et ''majors'' du cinéma et de la télévision qui constituent le DVD consortium : Hitachi, JVC, Matsuchita, Mitsubishi, Philips, Pionneer, Sony, Thomson Multimédia, Time Warner, et Toshiba.

Deux petites années suffisent à aboutir à un accord sur des spécifications communes.

En décembre 1995 le Digital Versatile Disc est né.